François Léveillée célèbre 40 ans de carrière avec l'album "Le deuxième rôle de ta vie".

Photo presse 2016

François Léveillée

Rien ne se perd, rien ne se crée…

Quand on est un artiste, qu’on a quarante ans de métier et qu’on a franchi le cap de la soixantaine, on peut se permettre de réaliser son rêve. Passionné, touche à tout, tel un alchimiste, François Léveillée a passé sa vie entière à se mesurer au temps, à défier l’espèce humaine, à mâter la matière et à affronter les éléments. Il a le choix des armes. Auteur, compositeur, interprète, guitariste, metteur en scène, comédien, écrivain et…bricoleur, rien ne lui résiste!

En 2012, après quatre tournées en humour, il a choisi de retourner à son laboratoire pour créer un nouveau spectacle synthèse amalgamant musique et humour. Deux produits aussi difficiles à mélanger que l’eau et l’acide; question de dosage… Il en a résulté « Le deuxième rôle de ta vie » une production qu’il a présentée à plus d’une centaine de reprises et qui s’est mérité l’éloge du public et de la critique.

Cette année, toujours désireux de raffiner son art, François Léveillée a fouillé dans l’actualité, décortiqué l’inconscient collectif, analysé les mœurs pour en extraire des effluves qui provoquent d’infimes signaux électriques et déclenchent la libération de clés chimiques que les neurones s’échangent. Il en résulte un spectacle au parfum indélébile d’où le public sort avec le sourire aux lèvres et un sentiment de bien-être contagieux. Bref, Léveillée en humour et en chanson c’est l’alchimie du bonheur assurée. Comme quoi, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme.